Chef cuisinier à domicile
Présentation

Mes premiers pas avec la cuisine 

Avant tout sachez que les parents ont toujours raison. ;-)

En effet, élevée par une tante qui est une parfaite cuisinière, elle m’a transmis la passion et l’amour de la cuisine. Très jeune, j’avais la responsabilité de cuisiner tous les dimanches en choisissant seule mes produits ainsi que mes menus et ceci même si on avait des invités…. Mes meilleurs souvenirs !!!

Face a mon enthousiasme pour la cuisine, mes parents m’ont alors conseillé de faire l’école hôtelière mais dotée d’un esprit de contradiction, j’ai choisi d’autres domaines notamment le secrétariat, le commerce, la vente, le marketing….tout en continuant à exprimer ma curiosité pour la cuisine.

Ma rencontre avec la gastronomie française

Arrivée en France en 2003, je me suis intégrée rapidement à la culture française par le biais de la gastronomie grâce à toutes ces émissions diffusées autour de la cuisine…j’ai pu ainsi découvrir combien « le bien manger » était un art auquel les français étaient très attachés. Passionnée par ce moyen de séduire les papilles tout en se faisant plaisir, je ne manquais pas une émission de cuisine à la télé comme : un dîner presque parfait et plus tard, Top Chef…dont je suis une fan inconditionnelle et de l’émission et de mon chef préféré Philippe Etchebest.

Le grand saut

Mon conjoint, Nicolas SINTUREL, a toujours cru et soutenu mes prises de décisions professionnelles. Aussi, en 2012 après diverses expériences dans mes domaines de prédilection, j’ai décidé de suivre ma passion et de me reconvertir. Il m’a alors motivée à aussi participer au premier concours de cuisine régional « Savoir et Saveur »…c’est ainsi que tout a commencé !!!

Le jury était composé de grands chefs de restaurants gastronomiques comme le Chef Taormina du Restaurant gastronomique l’Ambroisie à Saint-Didier-de-la-Tour en Isère, et un meilleur ouvrier de France le chef Alain Lecossec. Celui-ci a fait ses armes auprès d’Alain Senderens, de Philippe Chavent ( La Tour Rose à Lyon) et de Christian Bourillot, avant de consacrer 25 ans de son parcours aux étudiants de l’Institut Paul Bocuse à Lyon. J’ai gagné le concours avec les compliments des chefs. Après ces rencontres qui ont validé mes intentions à me reconvertir, j’ai fait un CAP cuisine avec le GRETA de Bourgoin Jallieu.

Mes mentors

Dans cette initiation culinaire passionnante, j’ai eu la chance de faire de merveilleuses rencontres. En effet, tout au long de mes stages en cours de formation, j’ai eu le privilège de rencontrer des chefs amoureux de leur métier et dotés d’une grande générosité.

Ma première expérience de stage après seulement un mois de cours, m’avait particulièrement marquée. C’était avec Chef Taormina, l’un des membres du jury de mon concours cité plus haut… et, sa femme Angélique du Restaurant gastronomique l’Ambroisie à Saint-Didier-de-la-Tour en Isère. J’avais beau être passionnée et regardais toutes les émissions de cuisine possibles… dans une vraie cuisine professionnelle et la cadence qui allait avec, j’avais un savoir faire moyen pour ne pas dire nul.

Toutefois, grâce à leur générosité et leur patience, ils m’ont transmis rapidement le virus d’une cuisine raffinée, élégante et créative. Sans le savoir, ils ont été ceux qui pouvaient soit me faire douter de ma décision de reconversion… soit me stimuler pour me faire avancer… Je garde un merveilleux souvenir de cet établissement. J’ai acquis en un temps record un savoir faire sur beaucoup de techniques culinaires parce qu’ils ont tous les deux cette passion de transmettre et de partager leur savoir. Aujourd’hui encore, ce sont mes premières références pour tous conseils culinaires.

Un modèle de taille…. Guy SAVOY

Tout au long de cette formation, ma passion pour la grande cuisine était une évidence pour tous ceux qui me côtoyaient. Aussi, l’un de mes professeurs, M. SERMET, a voulu m’aider à m’approcher des grands du milieu. Il m’avait alors présentée au Proviseur Mr Maurice Millefert du Lycée Professionnel Gambetta à Bourgoin-Jallieu en Isère qui était un combattant en faveur de l’avancement et de la réussite. Grâce à ces deux belles rencontres, j’ai intégré l’une des meilleures cuisines de France, le restaurant 3 étoiles au guide Michelin Guy SAVOY à Paris dans le 17ème arrondissement…. J’ai touché ainsi du bout des doigts la perfection culinaire sous toutes ses formes. Aujourd’hui, toutes ces merveilleuses rencontres me guident et me servent d’inspiration… J’ai encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’espérer pouvoir faire comme mes mentors, mais à l’instar de Louis Pasteur « ma force réside uniquement dans ma ténacité »